Comment bien choisir sa clôture ?

Comment bien choisir sa clôture ?

Bien choisir sa clôture est une affaire de goût de bon sens et bien entendu de budget ! Il convient avant l’achat de s’interroger : Quelle est sa fonction première ? Quels matériaux choisir ? Quel budget prévoir ?

Une clôture possède diverses fonctionnalités et on ne peut la choisir sans définir sa finalité. Vous la souhaitez esthétique et sécurisante, plutôt imposante, facile à poser, peu onéreuse ? Les solutions actuellement sur le marché permettent d’allier plusieurs propriétés, tout en restant raisonnables au niveau tarif.

Pour vous aider à choisir votre clôture, nous avons donc repris un à un les matériaux disponibles. Nous avons listé leurs qualités et leurs défauts. Nous avons déterminé pour chaque catégorie un usage bien précis. Profitez donc de quelques conseils rapides pour vous aider à trouver le bon modèle de clôture

Installer une clôture : déterminer la destination et l’usage

Avant d’installer une clôture, il convient de s’interroger sur les raisons de son installation. Quelle est sa fonction première ? S’agit-il simplement de délimiter le terrain ? Dans ce cas-là, une simple clôture grillagée peut faire l’affaire. Si vous souhaitez vous protéger des regards, les clôtures opaques telles que les clôtures en PVC, alu, composite ou bois seront plus indiquées. S’il s’agit d’apporter une plus-value esthétique, les clôtures design en composite, en pierre, en fer forgé et en alu seront aussi adaptées (toujours en fonction de vos goûts bien sûr). Enfin question très importante : pouvez-vous consacrer du temps à l’entretien de votre clôture ? Dans le cas contraire, certaines solutions telles que les clôtures en bois ou en fer forgé, qui nécessitent d’être revernies et repeintes, seront à éviter.

Définir les limites de la propriété

  • Si la clôture n’a pour seul rôle que de bien identifier le périmètre de la propriété, on peut se contenter de quelque chose de plutôt symbolique et bas. Opter pour des travées ajourées de moins d’un mètre de haut en aluminium ou en PVC accordées au style du portail.
  • Si l’on veut retenir ses animaux domestiques, on peut poser un grillage souple et bas, ajouré et maintenu par des poteaux espacés, pour être le plus discret possible et ne pas entailler le paysage. Il servira en plus de support aux plantes grimpantes.
  • Il existe aussi des clôtures basses en pin traité (1,20 m de hauteur) ou de se lancer dans le montage d’une clôture en bois constituée de poteaux et de deux ou trois lisses horizontales maximum dans un style ranch ou campagne anglaise.

Se protéger des intrus

  • Si la clôture doit, en plus de délimiter le terrain, assurer une protection physique, il vaut mieux choisir un dispositif plus dissuasif et plus solide. Pour empêcher les animaux du pré voisin de venir piquer une tête dans sa piscine, une clôture végétale peut suffire, sinon dans l’urgence, on peut monter des panneaux de grillage soudé plastifié (pour éviter la corrosion) entre des poteaux tous les 2 à 2,50 m. Le maillage doit être serré et très robuste. De 0,90 m à 2 m de haut, selon les modèles, ils offrent une bonne protection et restent discrets. Suivant les marques on trouve près de 200 nuances de couleurs (RAL).
  • Si le but est d’empêcher les intrus de pénétrer sur le terrain, il faudra mettre en place des grilles d’acier éventuellement rehaussées de piques de plus de 2 m de haut. Il existe de nombreux modèles simples pour les demeures modernes ou richement décorées de motifs en fonte pour les maisons plus anciennes. Si on préfère la maçonnerie, il est possible de monter un mur jusqu’à 2,50 m de haut pour dissuader les voleurs.

Cacher et s’isoler

  • Devant la piscine, en face de son salon ou côté rue, si la clôture doit permettre de s’isoler du voisinage,choisir des modèles occultants.
  • Si l’on préfère attendre que la végétation recouvre les grillages, fixer des brise-vues synthétiques ou naturels genres canisse, voire même de la haie artificielle.

À quelle hauteur monter sa clôture ?

Dans les zones passantes où les lotissements, la clôture doit aussi nous permettre d’utiliser tranquillement notre jardin loin des regards des voisins. Pour définir la hauteur de sa clôture, prendre la mesure depuis la rue : à moins d’un mètre, une clôture laisse passer les regards dans le jardin et jusqu’à l’intérieur des pièces. Il faut deux mètres de haut pour que seul le toit reste visible. Attention, le plan local d’urbanisme impose généralement une hauteur maximum et parfois un style de clôture qui ne répondra pas forcément à ses besoins d’intimité. Il faut alors respecter les préconisations pour monter sa clôture mais rien n’empêche ensuite de faire pousser une végétation dense ou de fixer des panneaux occultants.

Les critères qui déterminent le choix d’une clôture :

Il existe de multiples types de clôtures, chaque type à ses avantages et ses inconvénients.

A moins de savoir exactement ce que vous voulez, interrogez-vous sur les points suivants :

  1. La réglementation, avant toute initiative renseignez-vous
  2. Le matériau, à vous de faire le choix selon vos goûts et que vous êtes disposé ou non à assurer l’entretien.
  3. Le type, rigide ou souple, à savoir qu’une clôture souple permet de mieux épouser les formes du terrain et avec plus de facilité.
  4. La hauteur, vérifiez la réglementation de votre commune avant d’arrêter votre choix.
  5. La durée de vie, relative à la matière et à l’entretien. Considérez votre achat comme un investissement pérenne.
  6. L’usage, clôture pour délimiter un terrain ou clôture pour préserver l’intimité ?
  7. La longueur à poser, cela parait évident mais entre 20 ml de clôture et 90 ml, des concessions peuvent être faites tant sur l’esthétique que sur le procédé de pose selon vos ambitions et votre détermination !
  8. L’esthétique, à relativiser avec les obligations légales, le budget, le matériau
  9. Le budget !!

 Faire le bon choix de clôture est synonyme de protection et sérénité

Vous n’allez pas changer de clôture tous les deux ans alors prenez le temps de bien faire le tri parmi tous les types différents.
Prenez le temps de vous pencher sur les nouveaux matériaux, Aluminium, Gabions, PVC ou composites. Ils sont simples d’entretien, leur durée de vie est assez longue et ils sont faciles à poser.
Aujourd’hui l’imitation du bois est très bien faite et trompe plus d’un œil non averti.

N’oubliez pas que vous pouvez panacher les types de clôtures ! En façade un barreaudage mettra en valeur votre habitation alors qu’un grillage peut suffire à clôturer le jardin derrière la maison !

Les situations dans lesquelles la clôture est LA solution pour vous :

Selon l’endroit où l’on habite, il peut arriver d’être confronté aux regards indiscrets des passants, des voisins un peu trop présents ou des enfants à protéger…. Mais elle n’est pas nécessaire qu’a la délimitation de votre propriété, la clôture a aussi d’autres usages.

  • Séparation balcon
  • Brise vue terrasse
  • Brise vue piscine
  • Clôture aluminium patio
  • Brise vue jardin

La clôture en grillage

La clôture grillagée délimite parfaitement une propriété. Elle existe en plusieurs coloris, même si le choix est assez restreint.

Ce type de clôture parmi les moins chères du marché est l’idéal si vous voulez une solution rapide à mettre en place. Toutefois, elle ne protège pas du vis-à-vis à moins de planter parallèlement une haie déjà haute. À réserver donc aux plus patients ! Cette clôture contemporaine peut garantir une certaine sécurité vis-à-vis des intrusions non désirées, notamment s’il s’agit de grillage rigide en panneaux à fixer sur des poteaux. Plus robuste, ce grillage est aussi plus onéreux à l’achat. Son plus incontestable est sa facilité de pose.

Le grillage rigide en panneau est le haut de gamme du grillage ! Plus valorisant que le grillage souple, il s’adapte également très bien aux terrains en pente, légèrement accidentés, aux angles ou aux contours.

Plus rigide et plus solide que le grillage souple il n’est toutefois pas occultant, une haie peut l’accompagner pour éviter le vis-à-vis. Comme tout grillage, il empêche le passage d’animaux mais reste relativement facile à couper (intrusions). Même si la pose des poteaux reste plus complexe que pour un grillage souple, cette solution est néanmoins d’un bon rapport qualité prix.

A noter que depuis quelques années, plusieurs couleurs de panneaux et de poteaux sont disponibles.

Le barreaudage est constitué d’aluminium ou de métal c’est le haut de gamme de la clôture.

Directement sur le sol ou posée sur un muret, ce type de clôture met en valeur votre habitation et représente un gage de pérennité. L’entretien est limité et sa solidité est à toute épreuve. En revanche son coût est plus élevé.

La clôture en PVC

La clôture en PVC est pratique à mettre en œuvre et peu onéreuse. Généralement de couleur claire, elle aura toutefois un peu tendance à jaunir dans le temps. Heureusement, le PVC peut adopter de multiples teintes et accentuer un style aussi bien classique que rétro ou design. Ce type de clôture délimite l’espace, garantit la sécurité des occupants et donne un côté élégant aux extérieurs.

La clôture traditionnelle est un atout indéniable pour l’esthétique de votre habitation, c’est également une clôture résistante qui se décline sous diverses formes et couleurs. En bois, en PVC ou en composite, cette clôture représente une réelle valeur ajoutée à votre habitation.

En bois, elle nécessite un entretien régulier (lasure ou peinture) alors qu’en PVC ou en matériaux composites ce n’est pas le cas. En lisses verticales ou horizontales, vous trouverez forcément un modèle de clôture et un coloris qui correspondent à votre habitation qu’elle soit de style traditionnel ou moderne. Solide, cette clôture résiste au vent, et selon sa hauteur, limite les intrusions (surtout si elle est posée sur un muret). En revanche, sa pose nécessite attention et expérience et son coût est plus élevé qu’un grillage.

catalogue PVC

La clôture en bois composite

La clôture en bois composite est très tendance et design. Cette clôture est particulièrement résistante et ne nécessite pas le moindre entretien. Seul bémol, un prix plus important que des modèles en PVC ou en grillage. Adopter ce style de clôture est certes un investissement, mais il est largement compensé par les nombreuses propriétés du matériau et sa longue durée de vie. Le bois composite offre un rendu soigné et s’accorde merveilleusement aux menuiseries traditionnelles et contemporaines.

La clôture en aluminium

Si vous rêvez d’une clôture de couleur, la clôture alu s’impose. Disponible en de multiples coloris, elle est également légère et ne nécessite aucun entretien. Son design et le côté contemporain pourra par contre ne pas être du goût de tous. Son prix peut également refroidir les plus petits budgets. Conçue selon des dimensions standards ou entièrement réalisée sur mesure, cette clôture d’aujourd’hui est de qualité puisqu’elle résiste parfaitement aux agressions climatiques et aux UV. Beaucoup apprécient ses lignes épurées et son rendu soigné.

Le panneau occultant ou claustra est généralement en bois mais également disponible en aluminium. Les panneaux occultants sont essentiellement destinés à séparer les espaces et à les protéger du vis-à-vis.

D’une esthétique avantageuse mettant en valeur le terrain, le claustra protège très bien contre les animaux et le vent. La pose demeure relativement simple, sur poteaux scellés dans le sol ou sur un muret.

Pourquoi choisir l’aluminium plutôt qu’un autre matériau ?

Robustesse, élégance, et design, ce sont les mots qui décrivent le mieux l’alu.

La clôture en bois

Pour les amoureux des matériaux bruts, la clôture en bois naturel a un aspect chaleureux incomparable et présente une solution écologique. Toutefois, les clôtures en bois nécessitent d’être repeintes ou plutôt lasurées une fois par an, et leur prix peut être important si vous souhaitez un bois résistant. Rappelons que les bois exotiques particulièrement robustes sont transportés sur des milliers de kilomètres avant d’être stockés chez les menuisiers, ce qui influe bien entendu sur les prix. Par ailleurs, les bois massifs durs tels que le chêne sont plus difficiles à travailler que les bois blancs comme le pin ou le sapin. Le bois nécessite un entretien régulier. A réserver pour les petits terrains ou les faibles longueurs.

La clôture en fer forgé

Classique et intemporelle, la clôture en fer forgé est la solution élégance par excellence. Elle offre des formes variées, mais nécessite un entretien régulier pour éviter qu’elle ne rouille. Pour du sur-mesure, les délais d’attente peuvent être longs, et le prix est celui du moyen ou haut de gamme de beaucoup des autres matériaux. Ce type de clôture convient particulièrement bien à une demeure ancienne, un lieu atypique, une résidence de charme déjà valorisée par des menuiseries extérieures bien travaillées. Le savoir-faire est apparenté à l’artisanat d’art. La ferronnerie reste un métier où le talent peut s’exprimer librement, ce qui donne la possibilité de faire appel à un artisan qui pourra créer un modèle de clôture aussi esthétique qu’original.

La clôture végétale

Solution la plus discrète et la plus facile à fondre dans votre jardin, la clôture végétale naturelle est à penser avec un paysagiste et elle s’adresse aux plus patients : arbres et arbustes nécessitent du temps pour pousser. De nombreuses variétés permettent d’occulter un vis-à-vis ou de délimiter une propriété. Le thuya, le laurier, etc. forment un brise-vue végétal agréable à regarder et structurent les espaces verts en mettant en valeur les massifs de fleurs. Haies fleuries, haies taillées, haies mono spécifiques s’intègrent idéalement à l’environnement. Seul inconvénient, cette clôture nécessite un entretien au moins annuel pour maintenir un feuillage équilibré sur toute la hauteur voulue, et pour respecter les obligations quant à sa hauteur.

La clôture en gabion

Les murs en gabion sont des cages en acier galvanisé remplies de pierres.

Sa rusticité et le choix du type et teinte de la pierre en fait un aménagement paysager de plus en plus répandu chez les particuliers mais aussi dans les travaux publics (construction de ponts et d’aménagement paysager urbain).

Le gabion peut être employé aussi bien comme murs-clôture que comme murs de soutènement pour retenir la terre sur un terrain en pente.

Ils sont également très souvent utilisés comme murets paysagers décoratifs et même comme bancs autour d’une terrasse !

Par ailleurs, le gabion s’adapte à tous types de terrains et ne nécessite pas d’entretien. Employé comme talus, le gabion a une fonction drainante. En tant que clôture, le gabion isole de la pollution sonore, idéal si votre maison se situe au bord d’une route passante.

La clôture en béton

Contrairement aux idées reçues, la palissade en béton n’est pas forcément synonyme de laideur et de morosité, et elle peut au contraire présenter quelques atouts esthétiques. On lui reconnaît bien d’autres avantages, mais aussi quelques inconvénients. Les précisions dans notre sujet sur la palissade en béton !

Palissade en béton : ses avantages

Véritable rempart, la palissade en béton permet de clôturer une propriété. Elle est appréciée pour ses nombreux avantages, à savoir :

  • Elle est moins onéreuse que la palissade en bois ou en pierre.
  • Elle résiste à toutes les intempéries (pluie, vent violent, grêle) et se révèle particulièrement durable. Elle supporte les températures caniculaires et les rayons UV.
  • Elle est insensible aux chocs.
  • Elle ne nécessite aucun entretien particulier.
  • Elle s’accorde parfaitement avec bien d’autres matériaux, qu’il s’agisse du bois, de la pierre naturelle, mais aussi de l’aluminium ou de l’acier. Elle est donc idéale pour créer une clôture mixte.

La palissade en béton permet d’élaborer toutes sortes de clôtures, comme :

  • la palissade béton en panneaux qui imitent parfaitement d’autres matériaux comme la pierre et le bois, mais aussi l’aluminium et même le PVC ;
  • la clôture dite « à lissage normand » : elle nécessite la pose de poteaux et de lisses ;
  • une structure bétonnée avec incrustation de formes géométriques diverses : le béton se travaille bien et un bricoleur créatif peut apporter une touche très originale à sa palissade en béton ;
  • la palissade à barreaudage, constituée d’une base en béton surmontée de barreaux.

Les différentes solutions d’occultation pour du grillage

Si vous retenez le choix d’une clôture type grillage et que vous souhaitez l’embellir ou tout simplement préserver votre intimité, plusieurs solutions d’occultation s’offrent à vous.

Haie naturelle

Rien de plus simple, vous plantez des lauriers ou des thuyas et vous attendez que ça pousse pour passer incognito.

Canisse

Effet immédiat mais vieillit assez mal. La canisse peut être naturelle (roseau, bambou voire osier)  pour un meilleur accord avec l’environnement et vos agencements floraux ou synthétiques pour ceux qui aiment le plastique.

Brande de Bruyère

La brande donne un caractère plus naturel de par sa composition de bruyères et apporte une certaine isolation phonique.

Haies artificielles

Vous avez également la possibilité de choisir la solution de la haie artificielle, déclinée aujourd’hui en différents modèles.

 

Il ne vous reste plus qu’à faire le bon choix !